Conditions générales de vente

Je m'engage à exercer mon activité avec sincérité, loyauté et objectivité.

Je suis tenue au secret professionnel et aux règles de confidentialité.

Je m'interdis de divulguer à qui que se soit des informations personnelles concernant les consultants de manière directe ou indirecte.

Je suis tenue à une obligation de moyens (utilisation de mon savoir, de mes connaissances, de mon don de voyance).

Je ne peux faire état de certitudes, ne peux garantir la justesse de mes prédictions.

Je m'engage à ne pas utiliser les informations personnelles des consultants à d'autres fins que dans l'exercice de ma profession.

Je m'engage à respecter le libre arbitre de mes consultant et m'interdis d'exercer une quelconque influence sur eux.

Je m'engage à ne pas me livrer a des mises en scène ou a des manœuvres susceptibles d'abuser de la confiance ou de la naïveté des consultants en situation de faiblesse ou de fragilité.

Je m'interdis toute consultation auprès d'un mineur ou personne sous curatelle .

Je m'engage à informer le consultant sur le tarif de la consultation, de sa durée, avant le début de la consultation.

Je m'engage à ne pas mettre en difficulté financière un consultant en situation précaire.

Je m'engage à ne pas dénigrer un confrère ou tenir son image afin d'attirer un consultant.

Je m'engage à ne pas pratiquer de magie noire ou de tout autre forme d'occultisme illusoire ou malveillante.

Le praticien de la voyance est tenu à une obligation de moyens (utilisation de ses connaissances en arts divinatoires, de son savoir, de son don de voyance). Il ne peut être tenu à une obligation de résultats. L'exercice de la voyance a pour seule finalité d'éclairer le demandeur sur son avenir potentiel afin qu'il en prenne conscience et puisse, en toute connaissance de cause, exercer pleinement son libre-arbitre.

Pour des raisons qui lui sont propres (non ressentis du client, rejet personnel de certaines questions, ou autres), le praticien peut mettre fin à la consultation dans les premières minutes.

Le praticien de la voyance est tenu à la discrétion professionnelle. Les informations recueillies sur un client ne seront utilisées que dans l'exercice de sa profession, et seulement vis à vis de ce dernier. Elles ne sauraient être divulguées à des tiers.

Il s'interdit tout enregistrement d'une consultation à l'insu de son client.

Le praticien s'interdit la revente de son fichier d'adresses. Si celui-ci fait l'objet de traitements informatisés, ce ne peut être qu'en accord plein et entier avec les règles édictées par la CNIL.

Le praticien ne s'autorise pas à pratiquer la voyance sur les domaines de la santé, la grossesse et la mort.

Tous propos et commentaires à caractère diffamatoire, et (ou) portant atteinte à la vie privée du praticien seront condamnés par procédure judiciaire engagée auprès du tribunal de grande instance.